Écully refuse la réouverture du chemin de Charbonnières

Encore une grande réussite de la coopération intercommunale pour faciliter la vie des citoyens de Charbonnières, Dardilly et Écully principalement…

Que fait la Métropole qui sait si bien implanter des piste cyclables dangereuses, supprimer des stationnements pour les commerces mais est incapable de rétablir une voie de communication vitale pour les déplacements ouest-est ?

Les Charbonnois paieraient-ils pour quelque règlement de compte politique ?

Faudra-t-il des gilets jaunes pour obtenir la réouverture ?

Espérons que l’histoire ne s’arrêtera pas là et qu’une solution sera trouvée.

Cliquez sur l’image ci dessous pour lire l’article

Comment voyez vous Charbonnières en 2026 – Tous les résultats du sondage

Résultat du sondageRésultats sondage

Le présent sondage a été effectué auprès des Charbonnois entre le 20 décembre 2015 et le 22 janvier 2016. Il a reçu 115 réponses dont 65 par internet et 50 par courrier.

Nous vous proposons ci dessous les  réponses par pourcentage; vous pouvez consulter la totalité des réponses ainsi que les commentaires saisis par internet en cliquant sur le document ci contre:

Question 1

D’ici 2026, 150 000 logements supplémentaires sur le territoire de la Métropole de Lyon sont nécessaires. Pensez-vous que :

Choix de réponses Réponses
La commune n’est pas concernée et doit s’opposer à toute construction d’immeubles collectifs ?

16,30%

La commune ne peut de toute façon rien faire et la densification est une fatalité

7,61%

La commune peut accueillir de nouveaux logements sous certaines conditions (pas de surdensification, pas d’atteinte au cadre de vie)

76,09%

 Question 2

 La loi Duflot de janvier 2013 impose aux communes 25% de logements sociaux en 2025. Aujourd’hui, Charbonnières devrait en construire 335 pour respecter la loi. Estimez vous que : 

Choix de réponse Réponses
La commune doit s’en tenir aux 220 logements sociaux existants, quitte à payer les pénalités financières (350 000€ par an) 21,28%
La commune doit rattraper totalement son retard, en se faisant imposer les secteurs de mixité sociale partout sur son territoire. 10,64%
La commune doit contribuer à l’effort commun mais dans des secteurs ciblés 61,70%
Autre (veuillez préciser) 6,38%

Question 3

 En 2010, 27% des Charbonnois étaient âgés de 60 ans et plus contre 20% en 1999. Estimez-vous que les équipements et services actuels sont globalement adaptés à cette évolution ?

Choix de réponses Réponses
Ne sait pas 21,51%
Oui 24,73%
Non 53,76%

Question 4

 Les logements neufs doivent-ils être construits pour : 

Choix de réponses Réponses
Les séniors 9,78%
Les primo-accédants (jeunes ménages) 26,09%
Les demandeurs de logements sociaux 2,17%
De façon indifférenciée 61,96%

 Question 5

 80% des Charbonnois se déplacent en voiture, 10% à pied et 10% en transport en commun. Pensez vous que les investissements prioritaires doivent viser (notez de 1 à 4, 1 étant le plus important et 4 le moins important) 

  1 2 3 4 Score
Les liaisons internes à Charbonnières (pas de transport en commun pour relier le haut et le bas de la commune) 36,14% 21,69% 20,48% 21,69% 2,72
La voirie (avenue Lacroix-Laval, route de Sain Bel…) 18,99% 22,78% 29,11% 29,11% 2,32
Les liaisons externes à Charbonnières (pas de transport en commun après 21 heures) 32,53% 30,12% 24,10% 13,25% 2,82
La création de nouvelles places de parking 17,07% 26,83% 20,73% 35,37% 2,26 

Question 6 

Estimez-vous que le patrimoine naturel remarquable est suffisamment protégé ? (espaces boisés et arbres) : 

Choix de réponses Réponses
Oui 63,74%
Non 36,26%

Question 7 

Estimez-vous que le patrimoine bâti remarquable est suffisamment protégé ? (maisons bourgeoises et de maître) 

Choix de réponses Réponses
Oui 62,50%
Non 37,50%

Question 8

Quels sont les secteurs de la commune qui ont le plus besoin d’évoluer dans les dix prochaines années (Notez de 1 à 4, 1 étant le plus important et 4 le moins important)

1 2 3 4 Score
Bourg thermal (gare et commerces) 39,74% 23,08% 23,08% 14,10% 2,88
Bourg administratif (mairie, école) 5,71% 31,43% 38,57% 24,29% 2,19
Route de Paris 52,05% 21,92% 15,07% 10,96% 3,15
Route de Sain Bel 11,59% 24,64% 15,94% 47,83% 2,00

Question 9

Quelles sont les actions à mener en priorité dans le bourg thermal ?

Choix de réponses Réponses
Réaménager l’avenue de Gaulle ? 28,05%
Rénover les immeubles qui bordent l’avenue de Gaulle ? 46,34%
Construire un parking souterrain sous la place Marsonnat ? 25,61%

 Question 10

Le réaménagement de l’avenue de Gaulle doit-il en faire :

Choix de réponses Réponses
une voie exclusivement piétonne ? 13,64%
une “voie partagée” semi-piétonne ? 59,09%
une voie routière comme actuellement ? 27,27%

 Question 11

La route de Paris doit-elle :

Choix de réponses Réponses
Rester en l’état ? 7,87%
Etre encadrée dans son urbanisation compte tenu de la pression existante ? 24,72%
Etre améliorée pour redonner de la qualité de vie aux riverains ? (ex: trottoirs larges, pistes cyclables, voie de bus…) 67,42%

Question 12

Approuvez-vous l’état de friche du site de la Combe (ancien siège de la Région) ?

Choix de réponses Réponses
Oui 10,75%
Non 89,25%

Question 13

Le site de la Combe doit-il :

Choix de réponses Réponses
Accueillir des logements, des activités en conservant une partie en espaces verts ouverts à tous les Charbonnois ? 18,48%
Contribuer prioritairement à combler une partie du déficit en logement social ? 9,78%
Accueillir le campus des métiers du numérique 44,57%
Autres (veuillez préciser) 27,17%

Question 14

 La Métropole souhaite créer des zones de densification sur la route de Paris (Chalets, Beckensteiner, AGIP, Momet, Bennier, Delorme, Tracol). Êtes-vous favorable à ce projet ? 

Choix de réponses Réponses
Oui 39,74%
Non 60,26%

Question 15 

Autres remarques :

  •  Critique du changement de sens rue Girard
  • réseau routier saturé
  • charbonnières est devenu un ghetto de riches
  • manque infrastructures sportives sur la commune
  • les trottoirs sont dans un état déplorable et dangereux
  • manque de commerce bio
  • stop à l’urbanisation comme à Tassin
  • les logements sociaux sont mal répartis, 60% de T4 sont occupés par des personnes seules
  • support papier pas adapté à l’écriture
  • le non aménagement de la combe devient ridicule. grande incompétence des équipes municipales à ce sujet. querelles intestines qui aboutissent à l’inaction alors que logements, commerces, etc .. auraient dus être faits
  • globalement en accord avec les projets d’ensemble exposés par L sauzay
  • priorité remettre en état le centre ville image de charbonnières
  • avenue de la victoire à double sens
  • Favorisez les transports en commun, les modes doux (piste cyclable notamment) et le covoiturage pour se déplacer à Charbonnières et autour (plutôt que rajouter des parkings et des voitures sur une route déjà congestionnée).
  • Comment tous les projets annoncés par M Le Maire vont-ils être coordonnés dans le temps? Pourquoi dépenser 3M€ en voirie av De Gaulle avant le réaménagement des façades ? Une vision d’ensemble architecturale est-elle prévue pour chacun des projets d’urbanisme, afin de respecter l’harmonie et le caractère de notre village. Que de nuisances à prévoir lors de la construction de la maison senior av. Lamartine pour simplement 25 logements, dont il n’est même pas sûr que les Charbonnois pourront bénéficier!
  • A-t-on besoin de densifier encore le bâti si l’on aménage le site de l’ancien Conseil régional ? Attention aussi aux équipements publics (école, …) ou commerciaux qu’il faut prévoir dans le cas d’une obligation de densification. Il faut également prévoir de la mixité sociale
  • Besoin de sauvegarder le patrimoine foncier de Charbonnières et de refuser les permis de construire de maison blanche à toit plats ainsi que les permis sur des terrains inférieurs à 1000m2. Relancer très vite un projet mixte sur le site de la Combe avec des logements mais pas uniquement Campus numérique sans logement.
  • Depuis l’ouverture de CONFLUENCE…….. CHARBO se meurt………………………………. Prenez en CONSCIENCE !
  • retransformer la route de paris ,circulation, commerce, reconstruire des petit immeubles(2 étages)
  • Il faut que Charbonnières devienne une commune accueillante. La frilosité ne mène à rien!
  • votre questionnaire est intéressant , mais qu’allez-vous en faire?
  • Oui à des parking mais pas vers la place Marsonnat: il y en a suffisamment à cet endroit en revanche à l’entrée et au milieu du village il en manque …
  • bravo pour ce sondage – pour une fois qu’on nous demande notre avis
  • le questionnaire est très orienté et ne permet pas dans cette seconde partie de répondre à toutes les questions où les réponses ne sont pas binaires et ternaires ! Plus de mélange, de mixité sans ghettos à court et plus ou moins long terme.

Enquête « Demain, quel projet pour Charbonnières les Bains ? »

Capture 2

Pleinement conscients des enjeux et de notre rôle, nous, élus d’opposition avons fait le choix de vous informer et de vous impliquer dans le processus d’élaboration du PLU-H.

Nous avons ainsi consacré le premier numéro de notre Lettre à ce sujet crucial pour la préservation de cette qualité de vie à laquelle nous sommes tant attachés.

Il comportait un questionnaire auquel vous avez été nombreux à répondre puisque 115 réponses ont été reçues. Nous avons présenté aux Charbonnois les résultats de cette enquête lors d’une réunion publique le 22 janvier dernier à la Maison des Associations.

L’analyse de vos réponses est particulièrement riche d’enseignements. Nous vous en remercions vivement.

Vous trouverez ci-après une synthèse des enseignements que nous en avons tirés, mais aussi les résultats exhaustifs question par question avec les commentaires attachés.

Qu’allons-nous en faire ?

1 – Informer l’ensemble des Charbonnois des résultats, à travers une synthèse dans notre prochaine Tribune libre de Charbo Mag

2 – Saisir officiellement la Métropole et la municipalité afin que votre parole soit prise en compte

3 – Formuler des demandes auprès de la municipalité, afin qu’elle revoie ses choix sur un certain nombre de sujets.

 

Vos avis / nos conclusions / nos actions

 

1 – Du logement pour rester attractif et demeurer à Charbonnières tout au long de la vie

Les trois quarts des Charbonnois sont favorables à la création de nouveaux logements à condition qu’il n’y ait pas de surdensification et d’atteinte au cadre de vie. Contrairement à ce qu’on peut parfois entendre, les Charbonnois ne sont pas opposés à la construction de logements, ce qui leur permet à la fois de trouver un logement adapté aux différents âges de leur vie et de pouvoir rester à Charbonnières. Les Charbonnois insistent aussi sur les infrastructures qui doivent accompagner ces nouveaux logements  (crèches, écoles…). C’est ainsi que Charbonnières pourra demeurer attractive.

2 – Le logement social : une réalité acceptée

Une majorité de Charbonnois est favorable au logement social.  En effet, plus de 3 Charbonnois sur 5 considèrent que la commune doit contribuer à l’effort commun de construction de logements sociaux. Cependant, cela doit se faire dans des secteurs ciblés, ce qui remet en cause la décision de la majorité municipale d’inscrire les secteurs de mixité sociale dans la plupart des secteurs de la commune.

3 – Une forte attente des seniors en matière de transports encore non satisfaite

Une majorité de Charbonnois estime que les équipements et services actuels pour les seniors ne sont pas adaptés. Les demandes pour une résidence senior montrent que le projet dans le Centre n’est pas encore suffisamment connu et compris. Même si nous sommes réservés sur sa localisation et opposés au projet architectural, nous pensons que la concrétisation de ce projet est une bonne chose. En revanche, de nombreuses demandes concernent les transports (navette, transport à la demande) et il est dommage qu’à ce jour aucune réponse ne soit proposée par la commune.

4 – Une priorité en matière de déplacements : améliorer les liaisons externes et internes

D’une manière générale, les attentes en matière de mobilité sont fortes. 36% des Charbonnois demandent en priorité l’amélioration des liaisons internes, pointant l’absence de transport en commun pour relier le haut et le bas de la commune. Un tiers des Charbonnois sollicite le renforcement des liaisons externes. Si l’on ajoute les 1ers et 2emes choix, ce besoin, avec 63%, devance même les liaisons internes (58%).

5 – Patrimoine bâti et végétal : que faire au-delà de la protection réglementaire ?

Près des deux tiers des Charbonnois estiment que le patrimoine naturel et bâti remarquable de la commune est suffisamment protégé. Mais le souhait est de disposer de plus d’informations sur les droits et devoirs de chacun et plus particulièrement lors des divisions parcellaires qui peuvent mettre à mal de beaux arbres ou des maisons de maître.

6 – La route de Paris : un secteur prioritaire pour les Charbonnois mais pas pour la municipalité

52% des Charbonnois placent la route de Paris en tête des secteurs ayant le plus besoin d’évoluer dans les dix prochaines années, devant le bourg thermal (40%). Les Charbonnois sont lucides sur la densification en cours de la route de Paris (100, 102, 104, angle chemin du Siroux/route de Paris, campus des métiers du numérique…) et ses conséquences notamment sur le trafic automobile. Durant ce mandat, la municipalité a décidé d’investir exclusivement dans le bourg thermal : 4 M€ pour l’avenue de Gaulle et la place Marsonnat et 0 € pour la route de Paris dans la programmation pluriannuelle des investissements de la Métropole. Cette impasse interroge alors que deux tiers des Charbonnois souhaitent une qualité de vie améliorée pour les riverains (sécurité des piétons, élargissement des trottoirs, voies de bus…). Nous demandons donc à la majorité municipale de réaffecter une partie des 4 M€ à des travaux de première urgence piétonne sur les routes de Paris et de Sain Bel qui manquent cruellement par endroit de trottoirs.

7 – Bourg thermal : priorité à la rénovation des immeubles avant le réaménagement de l’avenue du Général de Gaulle

46% des Charbonnois donnent la priorité à la rénovation des immeubles qui bordent cette avenue plutôt qu’à son réaménagement (28%). En effet, si on la compare à d’autres voies, le réaménagement de cette voie – globalement en bon état – est contestable, d’autant plus que la restructuration de certains immeubles (cf. îlot de Leader Price) va détériorer la voirie rénovée (impact des chantiers, tranchée pour faire passer les réseaux…). La construction d’un parking souterrain sous la place Marsonnat est une attente mais, compte tenu de l’absence avérée de rentabilité des parkings souterrains périphériques dans l’agglomération lyonnaise, la promesse est utopique.

8 – Site de la Combe : une majorité pour un projet d’ensemble, mixte et ouvert sur la commune

Les Charbonnois donnent la priorité à l’accueil du projet de campus des métiers du numérique porté par Laurent Wauquiez. Cependant une majorité souhaite vivement également d’autres fonctions (logements, espace vert de proximité, commerces et activités économiques). Cette diversité de réponses montre que les Charbonnois ont compris que l’ampleur du site permettait un projet mixte, contribuant au rayonnement de la commune et s’inscrivant dans un projet d’ensemble.

9 – Non aux hameaux de densification proposés par la Métropole

60% des Charbonnois rejettent les propositions de hameaux de densification faites par la Métropole, jugées en contradiction avec le respect de l’identité villageoise. Nous demandons à la Métropole de revoir ses propositions.

Le résultat complet du sondage sera publié très prochainement

Conseil Municipal du 18 décembre 2014 – ordre du jour

Citation

Communications :

  1. Information sur les dossiers “Marchés Publics” en cours

Délibérations :

  1. Nettoyage des bâtiments communaux : autorisation de signer les marchés avec les entreprises retenues pour les quatre lots constitués.
  2. Autorisation de signer un avenant n° 2 à la convention pluriannuelle d’objectifs pour la gestion du secteur Enfance-Jeunesse entre la Commune de Charbonnières les Bains et l’association ALFA3A du 1° janvier au 31 août 2015.
  3. Divers tarifs communaux 2015
  4. Tarifs 2015 de location de l’Espace Culturel Alpha
  5. Tarifs 2015 de la Médiathèque
  6. Budget principal de la Commune de Charbonnières les bains : engagement des dépenses d’investissement avant le vote du budget primitif de 2015.
  7. Inscription de la participation de la commune au SAGYRC au Budget Principal de la Commune de Charbonnières les bains au titre de l’exercice 2015.
  8. Dématérialisation des pièces comptables et de la paie : autorisation de signer une convention tripartite pour le passage au protocole d’échanges standard version 2 (PESV2) entre la commune , le Trésor Public et la Chambre Régionale des Comptes.
  9. Médiathèque : demande de subvention auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Rhône (DRAC) pour la ré-informatisation et le développement numérique.
  10. Création de la Métropole de Lyon – modalités d’exercice du pouvoir de police de la circulation au 1° janvier 2015 : autorisation de signature d’une convention avec la Communauté Urbaine de Lyon.
  11. Autorisation de signature d’une convention avec la Société Protectrice des animaux (SPA) pour l’année 2015
  12. Renouvellement de la convention annuelle avec l’association “Comité social du Personnel de la communauté urbaine de LYON” pour 2015

Questions diverses

(en application de l’article 4 “Questions Orales et/ou écrites” du règlement du Conseil Municipal adopté le 1 septembre 2008 :

Les conseillers municipaux ont le droit d’exposer en séance du Conseil des questions orales et/ou écrites ayant trait aux affaires de la commune. Des questions pourront être posées par chaque groupe du Conseil. elles devront être adressées au Maire avant la séance, en respectant un délai raisonnable afin que le maire puisse préparer sa réponse. L’auteur de la question dispose d’un temps de parole raisonnable pour exposer sa question. Le maire peut y mettre fin si le temps estimé est trop long.

Les questions et les réponses figurent dans le procès verbal de la séance.

Lors de cette séance, le Maire (ou l’adjoint délégué compétent) répond aux questions posées oralement ou par écrit par les conseillers municipaux.

Les questions orales et/ou écrites portent sur des sujets d’intérêt général et ne peuvent comporter d’imputations personnelles.

Elles ne donnent pas lieu à débat (sauf demande de la majorité des Conseillers municipaux présents).